Projet Erasme-Sud.

Remarques faites et questions posées par le

Comité de quartier du Vogelenzang.

 

1. La consultation des habitants.

Une fois de plus, la consultation des habitants n'intervient que lorsque le projet est très avancé, voire terminé. Dans une telle situation, nous savons qu'il sera très difficile d'obtenir des modifications importantes.

Deux comités existent depuis plusieurs années dans le quartier. Ils sont connus des autorités. Il aurait été possible d'organiser une rencontre avec les habitants, de manière à recueillir leurs avis et, par la même, éviter des critiques ultérieures et l'expression de souhaits qui ne pourront plus être réalisés.

Le Comité du Vogelenzang regrette une telle procédure, d'autant plus que le projet semble introduit par un organisme officiel pour lequel une telle consultation aurait été possible.

 

2. Bureaux ou logements ?

Les immeubles construits seront destinés à accueillir des bureaux ou des entreprises non polluantes.

Situé dans la proximité immédiate d'une station de métro, d'une école, d'un complexe commercial (CORA) et d'un cimetière, l'immeuble de la zone A devrait être réservé aux logements. Il faut savoir que 'il ne reste plus de terrains à bâtir dans le quartier et qu'une extension vers la route de Lennick devrait être envisagée.

En réponse à une objection en raison du contenu du plan PRAS, nous ferons remarquer que lors de l'enquête organisée avant l'établissement de ce plan, le comité de quartier avait souhaité de réserver cette partie de zone aux activités mixtes (y compris le logement), et non pas à l'industrie urbaine. Une dérogation à l'application du PRAS paraîtrait donc indispensable.

 

3. Le bâtiment de la zone C.

Les emplacements choisis pour les zones A, B et D ne posent aucun problème. Par contre la situation de la zone C nous paraît ne nous donne pas satisfaction: trop proche du cimetière, trop proche de la zone verte qu'il faudrait protéger. Nous pensons qu'il faudrait éviter toute construction dans l'espace situé entre le cimetière et les zones A et B, quitte à augmenter le volume de ces deux dernières zones. Une telle modification permettrait de sauvegarder la zone verte où le parc prévu pourrait être réalisé.

 

4. Les emplacements de parking.

Le nombre d'emplacements de parkings prévu nous a interpellés.

Après réflexion, nous sommes arrivés aux conclusions suivantes:

-S 'il s'agit de parkings réservés aux travailleurs des entreprises installées dans la zone, nous estimons que le nombre est démesuré. En effet, une station de métro existe à proximité immédiate de la zone. 125O emplacements de parkings constituerait une sollicitation à se rendre au travail en voiture, ce qui est en opposition totale avec la politique d'utilisation des transports publics dont on parle souvent. Dans une telle éventualité, nous demandons la réduction drastique du nombre d'emplacements.

-Si les parkings prévus s'intègrent dans la politique voiture-métro visant à faire abandonner la voiture à l'entrée de la ville pour utiliser les transports en commun, nous trouvons l'initiative louable car, comme le comité l'a déjà signalé, l'absence de zones de parkings dans le quartier risque de poser des problèmes au quartier du Vogelenzang.

Nous insistons donc pour que les parkings prévus soient réservés, dans leur plus grande partie, aux usagers du métro.

 

5. Les types d'activités prévues dans la zone.

Afin d'éviter une augmentation trop grande de la circulation automobile, surtout de camions, nous espérons que les activités prévues dans la zone seront de type sédentaire : bureaux, entreprises de transformation, etc et non du type "entrepôts" provoquant des navettes de camions, parfois de fort tonnage. Nous estimons également que des entreprises de commerce telles qu'hypermarchés, seraient mal venues, le quartier étant équipé à suffisance.

 

6. Chemin vicinal.

Précédemment, le comité de quartier a demandé la réouverture d'un ancien chemin vicinal longeant le cimetière et permettant de joindre la route du Chant d'Oiseaux et le parc naturel du Vogelenzang sans emprunter la rue du chant d'Oiseaux étroite et où une circulation automobile existe.

Nous pensons que le réaménagement de la zone permettrait la réalisation de ce projet et la réouverture de ce chemin piétonnier.

 

7.Le parc.

Le projet de parc prévu à l'intérieur de la zone nous séduit totalement. Il est en accord avec la suggestion faite ci-dessus.

Nous réclamons que ce parc soit ouvert au public et que ce restant de zone verte ne devienne pas un parc privé, réservé. Nous estimons normal que le reliquat de la zone verte actuelle, propriété communale, reste accessible aux habitants du quartier.

Nous suggérons, par conséquent, d'y prévoir des bancs publics, voire une zone réservée aux jeux d'enfants.

 

8. Accès automobiles.

Les voies d'accès vers la zone, actuellement prévues sur le plan, conduisent toutes vers la route de Lennick.

Nous insistons pour que ce choix soit maintenu et qu'aucune voie d'accès pour voitures ou camions ne soit créée vers la rue du Millepertuis. Une telle sortie aurait des conséquences défavorables sur la circulation dans le quartier du Vogelenzang.

 

9. Les eaux usées.

Une fois encore, et nous l'avons fait lors de chaque enquête concernant des constructions dans le Meylenmeersch, nous rappelons qu'il n'existe pas de collecteur d'égout dans cette zone.Où iront les eaux usées ? -Vers le cimetière, tiens!

Nous pensons qu'il y a urgence de trouver une solution à ce problème par un raccord, même provisoire vers le collecteur construit par la société CORA, dans la route de Lennick. Nous savons qu'il y a un projet de collecteur dans la vallée. Mais ce projet est régulièrement remis aux calendes grecques et en attendant la pollution se poursuit.

 

10. Le chantier.

La réalisation d'un tel projet risque d'être longue. Nous venons de vivre l'expérience avec les constructions de bureaux sur le boulevard Carème.

Nous insistons pour que les mesures de précaution soient prises pendant toute la durée des travaux.

Citons, entre autres :

-Chantier parfaitement clôturé.

-Respect des piétons et des cyclistes: si un encombrement des trottoirs ou pistes cyclables est inévitable, il faut que des protections soient prévues pour les piétons et cycliste qui devraient circuler sur la chaussée.

Il faut souligner le grand nombre de piétons se rendant à l'hôpital Erasme et le grand nombre d'enfants se rendant aux écoles du quartier à bicyclette.

-Donner la priorité au respect de la sécurité des piétons par rapport aux sorties de camions ou d'autres véhicules.

-Assurer un nettoyage régulier et efficace des chaussées lors des transports de terre.

 

11. Conclusions.

Le Comité du Vogelenzang demande:

-Faire une place au logement.

-Mettre les parkings au service des transports en commun.

-La réalisation du chemin piétonnier.

-L'ouverture du parc projeté aux habitants du quartier.

-Orienter tous les accès par véhicules automobiles vers la route de Lennick.

-La solution rapide du problème posé par l'élimination des eaux usées.

-Une organisation du chantier tenant compte des piétons et des cyclistes.

 

 

Pour le Comité du Quartier du Vogelenzang:

J.Vander Elst,                                                                                Chr. De Greef,

secrétaire.                                                                                       président.